Carnets de voyages et croquis gouache/aquarelle

Carnets de voyages et croquis aquarellés

Samedi 12 décembre 2020 10:30-12:30 sur inscription

Prenez vos carnets et venez voyager dans l’ Amérique d’ Edward Hopper.

Edward Hopper (1882-1967) est un peintre réaliste du vingtième siècle qui a marqué l’histoire de l’art de son pays. Vous connaissez sûrement au moins quelques unes de ses oeuvres : la fameuse scène de bar new-yorkais vue de l’extérieur la nuit, les phares et les paysages de Nouvelle Angleterre, les chambres d’hôtel et leurs pensionnaires solitaires vus de l’extérieur. L’étrange beauté et l’atmosphère qui s’en dégagent frappent celui-ci qui les regarde. Le contraste entre la lumière et l’obscurité, les jeux d’ombre, les formes géométriques, la précision du trait et les couleurs somptueuses, tout cela contribue à créer un effet dramatique et presque cinématographique . Nous vous proposons ici de découvrir ou d’explorer quelques unes des oeuvres d’Edward Hopper, dont les aquarelles qui l’ont fait connaître, et de les faire figurer par le trait et la couleur dans vos carnets de voyage.

Pour de nombreux “carnettistes,” le grand plaisir du club des carnets de voyage a toujours été lié à l’expérience partagée et à l’observation directe des lieux et des scènes que Washington a à offrir. A cause des contraintes liées au Covid-19, il a été difficile sinon impossible de se retrouver dans les mêmes conditions, cependant vous pouvez tout de même passer votre samedi matin à observer, à dessiner et à peindre en bonne compagnie. Nos sessions zoom sont organisées à la manière des “salons de dessin” de la National Gallery de Washington. Comme ces salons, elles sont accessibles à tous les niveaux, c’est à dire que tout le monde peut y arriver, même les débutants.

Les sessions zoom commencent par une conversation autour de quelques oeuvres d’art regroupées autour d’un thème. Il ne s’agit pas forcément de parler théorie ou histoire de l’art, mais plutôt de réveiller un peu son sens de l’observation afin de se préparer à croquer l’ oeuvre choisie dans son carnet de voyage. Autrement dit, on commence par regarder, et par échanger ses observations pour se “mettre en appétit.”
Ces préludes sont suivis de quelques exercices simples pour se dégourdir les doigts, puis d’un survol de techniques et d’une brève demonstration. Enfin, chaque participant choisit parmi les œuvres proposées celle qui l’intéresse le plus, décide de tenter l’ensemble de l’image ou de se concentrer sur un ou plusieurs détails. Vous serez surpris et heureux des résultats.